Un point sociologique

Vous l’avez compris, le but de ce guide est que l’élève de demain soit entièrement impliqué dans sa vie lycéenne. On souhaite donc vous donner les moyens pour mener vos actions, mais avant toute action, il faut connaitre son environnement, d’où ce « point sociologique » sans prétention puisque ces réflexions sont principalement issues de nos observations empiriques et de quelques lectures. Nos lycées sont un modèle réduit de notre société. On y trouve la plupart des réalités sociologiques : le travail (représenté par l’activité académique), les loisirs, le politique (représenté par les instances administratives, les fédérations de parents d’élèves, les fédérations syndicales de professeurs…), la diversité (représentée par la variété des profils des lycéens), les groupes sociaux (représentés par les bandes d’amis, les classes, les différentes filières…) et au centre de tout cela, un environnement matériel (représenté par les locaux : salles plus ou moins grandes, bibliothèque, foyer, bureaux, hall, gymnases et cantine). Étant une société en taille réduite, le lycée est un environnement idéal pour mener des actions. Ses dimensions restreintes permettent de mieux cerner, dans un premier temps, son environnement.

Au sommaire : 

  1. Sociologie de l’action
  2. Sociologie face à l’action
  3. L’action lycéenne ne nuit pas aux résultats académiques (au contraire !)