Ecrire une profession de foi

Difficulté de l’action : FACILE (quand on est sincère..), difficile (quand on ne l’est pas…)

Objectif de l’action !
Que les lycéens votent pour vous !

  • Cible !
    Dépend de l’élection (voir ici pour choisir l’instance que vous visez en particulier).Temps à consacrer !
    2 heures étalées sur 1, 2 ou 3 jours.Outils pour réussir !
    Un ordinateur et de la motivation. WARNING ! Quand nous disons « motivation », ce n’est pas une pseudomotivation : si vous vous présentez par calcul pour avoir un meilleur dossier pour Sciences Po, faites marche arrière tout de suite ! Vous occuperez une place inutilement en faisant perdre du temps à tout le monde.

    Étapes !

  • Se présenter brièvement (classe, activités extra-scolaires, ce que vous aimez). C’est l’occasion, pour l’électeur, d’avoir une première approche de votre personnalité ;
  • expliquer pourquoi vous vous présentez et pourquoi vous serez un bon élu. Exemple : « depuis que je suis tout petit, je prends des cours de théâtre. J’ai appris à m’exprimer : c’est un grand avantage pour défendre la voix des lycéens ! » ;
  • présenter votre programme d’action pour votre mandat. Annoncez des objectifs réalistes. Comme nous le disions sur la page, « être un électeur avisé », proposer un seul mais gros projet est idéal. Détaillez votre méthode de mise en place du projet pour montrer que vous avez déjà réfléchi ;
  • soigner la présentation. Un lycéen ne consacrera pas plus de 30 secondes à lire une profession de foi : le message doit donc passer vite ! Des titres clairs : « moi », « ma motivation » et « mes idées » par exemple. Procédez par points et faites des phrases courtes. Mettez en gras et/ou en couleur les informations importantes ;
  • attirer le regard du lecteur vers sa profession de foi. Mettez-y des couleurs, des images, le texte en gros et une photo de vous et votre suppléant souriants !
  • donner la possibilité de vous contacter. Laissez un numéro de téléphone, une page Facebook ou encore un e-mail sur votre profession de foi montre que vous êtes accessible.

Bonus !
Si vous maniez l’humour, il est toujours le bienvenu ! Mais n’en abusez pas : vous serez moins pris au sérieux et perdrez donc un peu de votre crédibilité.