Le plan de mise en oeuvre

Se construire un plan de mise en œuvre avec des dates clés et des étapes à respecter peut être utile.

Il vous évitera de vous « perdre » dans la construction de votre projet. Ce plan sera une sorte de « checklist » vous permettant de vérifier ce qui a déjà été fait et ce qu’il reste encore à faire. Préparer un projet prend du temps. Ce n’est pas la charge de travail qui est importante mais c’est le passage de l’idée à la concrétisation véritable qui peut s’étaler sur plusieurs semaines voire plusieurs mois selon la complexité du projet.
Dès que vous faites appel à l’aide d’une personne extérieure, l’avancement s’étalera dans le temps. Vous voulez réserver l’amphithéâtre du lycée ? Trouver la bonne personne à qui demander, puis trouver son e-mail, ensuite écrire l’e-mail, recevoir la réponse positive ou négative et dans ce cas trouver une autre date,… La simple réservation d’une salle peut prendre une semaine dans le pire des cas… Et ne parlons pas de la demande de fonds ! Il faut déjà trouver la bonne personne, mais, manque de chance, elle est en arrêt maladie ! Qui pourrait répondre à sa place ? « Attendez, je vais demander à mon supérieur ». Il faut remplir un dossier et la réponse n’arrivera qu’une ou deux semaines plus tard…

Bref, vous avez compris : il ne faut pas désespérer quand on a l’impression que le projet n’avance pas, mais il faut simplement prévoir du temps pour ne pas rater les échéances que vous vous étiez fixées. Si vous voulez des exemples de ce qu’un projet peut prendre comme temps, jetez un coup d’œil aux fiches pas-à-pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *