Formation de son équipe de choc !

Mener un projet se fait difficilement seul. Mais plus le nombre de responsables du projet augmente, plus la réalisation du projet devient aléatoire. En effet, plus il y a de responsables, moins un responsable se sent (paradoxalement…) responsable, car plus il y a de responsables, moins les rôles de chacun sont bien définis.

Le projet devient difficilement « gouvernable » car plus personne ne se sent autorisé à prendre une initiative sans l’accord des autres responsables, ce qui crée des sortes de « lourdeurs administratives ».
Selon nous, l’idéal est de deux responsables par projet. Se retrouver seul à construire un projet est assez éprouvant.
Par contre, à deux, la charge de travail est moins lourde et cela évite la dispersion des responsabilités comme nous venons de l’expliquer. Il n’empêche ensuite, de faire appel à votre réseau d’amis « moteurs » pour vous aider, mais le projet doit demeurer « gouverné » par un petit nombre de personnes qui restent toujours « connectées » sur les avancées du projet pour garantir sa bonne gestion : faire deux fois la même chose sans le savoir ou se contredire vis-à-vis des lycéens n’est pas souhaitable !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *