Le lycée, lieu de vie sociale : “l’action-convivialité”

« Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde ? » Les Inconnus, Jésus II : le retour

 

L’objectif !

L’école dans son intégralité est la première grande expérience sociale vécue par un enfant. Le lycée en particulier est important : c’est la transition vers le monde adulte. Il faut créer un esprit de groupe en commençant par décloisonner les classes autour d’événements communs. L’idée est de faire ressortir une certaine fierté d’appartenir à cette communauté, ce microcosme.

L’objectif est également de dé-diaboliser la relation élève/professeur en sortant du lien « maître/esclave ». Ne jamais oublier qu’un professeur est un humain comme vous (et aussi un élève par le passé) qui vous apporte plein de choses. Attention, nous ne poussons évidemment pas à un irrespect vis-à-vis du corps enseignant, bien au contraire ! L’idée est d’enclencher une dynamique de mélange entre élèves et professeurs (même discours pour l’administration). Cet esprit de brassage des lycéens, des classes, des professeurs et de l’administration rendra les études et le travail d’autant plus sympathique et convivial pour tous.

Les moyens

Les organismes propices à l’organisation d’actions-convivialité sont les maisons des lycéens et les Conseils de Vie Lycéenne.
Cette ouverture culturelle passe par l’organisation d’événements conviviaux autour de valeurs communes telles que :

  • une soirée des talents du lycée avec, en plus des lycéens, des professeurs et membres de l’administration dans la salle mais aussi sur scène !
  • un tournoi de foot interclasse,
  • une vente de roses le jour de la Saint Valentin,
  • une manifestation autour des valeurs républicaines,
  • une journée déguisée,
  • une soirée cinéma,
  • la réhabilitation du foyer des lycéens,
  • une vente de pulls du lycée, de yearbooks ou encore de badges du lycée à personnaliser,
  • un « speed friending » (comme un « speed dating » mais pour trouver des amis dans une autre classe que la sienne.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *