L’action lycéenne et résultats scolaires

Une petite précision s’impose pour apaiser l’Éducation nationale et les parents effrayés par cette cohorte de lycéens activistes en puissance : l’action lycéenne ne nuit pas aux résultats académiques (bien au contraire !).

Il est légitime de penser qu’une agitation hyperactive pourrait nuire aux résultats scolaires des élèves. Mais voici les conclusions d’une enquête statistique du fameux « CREPE » (encore une fois…) qui semble même nous montrer le contraire : l’action lycéenne participerait en partie aux bons résultats d’un lycéen. Notre raisonnement a été le suivant : les indices forts des résultats académiques sont les résultats au baccalauréat. Nous avons donc comparé les résultats des lycéens que nous pouvions considérer comme engagés dans la vie du lycée avec la moyenne de la totalité des élèves.

  Quel est l’échantillon sur lequel nous avons travaillé ?
Les résultats du baccalauréat 2015 du lycée Janson-de-Sailly sont le seul échantillon dont nous disposons.

  Qui avons-nous considéré comme « actifs » ?
  Nous avons objectivement attribué des « points d’activités » aux élèves ayant participé à la vie du lycée. Un engagement particulier « vaut » un point, deux engagements particuliers « valent » deux points, etc… Nous avons considéré comme un engagement le fait d’être élu au CVL, au CA, d’organiser un événement (vente de pulls, organisation du bal de fin d’année…), de participer en tant qu’artiste au « Talent Show » du lycée, d’être membre du club théâtre ou rédacteur au journal du lycée, d’avoir un engagement associatif, etc…

  Il s’en dégage la constitution d’un groupe « d’actifs » : ceux ayant 2 points ou plus (21 lycéens). Nous avons fait le choix de ne pas inclure les lycéens n’ayant qu’un seul « point » (24 lycéens) considérant qu’une action isolée ne relève pas d’un réel engagement dans sa vie lycéenne. De plus, le temps passé pour la réalisation d’une seule action n’est, en général, pas suffisant pour avoir un impact sur le temps consacré au travail scolaire.

Quel est le meilleur critère de la valeur des résultats académiques ? Nous avons tout simplement pris la mention au bac, celle-ci étant l’information la plus simple à obtenir. La moyenne des résultats au bac est prise sur la totalité des 373 élèves de terminale de Janson de Sailly.

Les résultats sont sans appel : 57% des « actifs » ont eu la mention bien ou très bien, contre 36% pour les autres lycéens. Les « actifs » (autrement dit, ceux dont l’engagement lycéen a de grandes chances d’impacter la vie académique) obtiennent de meilleurs résultats que la moyenne. Il serait faux de certifier que les bons résultats scolaires sont dus à l’engagement lycéen car il se peut que seuls les « bons élèves » s’engagent dans la vie de leur lycée. Tout du moins, un engagement (même très prenant !) n’est pas néfaste à la réussite scolaire. Nous aurions même tendance à penser qu’il ne peut être que positif pour une scolarité. Un élève impliqué dans la vie de son lycée (et qui aime ça !) est un élève qui s’implique donc un peu plus dans son travail scolaire car il prend conscience que le lycée n’est pas seulement une série de corvées. Donc, la prochaine fois que votre père vous dira : « Fils/fille, arrête de t’agiter autant et concentre toi sur tes études ! », montrez-lui ces « statistiques » !
Maintenant que nous connaissons nos droits et notre environnement : passons à l’action !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *