Communication

Ça y est, votre projet est lancé. Vous avez réussi malgré les critiques et les difficultés à le mettre en œuvre : bravo à vous ! Mais vient alors la phase cruciale : la communication. Parce qu’imaginer un projet c’est bien, mais le faire connaitre des élèves c’est mieux !
Il est alors important de maîtriser votre communication.

  •   Créer une dynamique autour de votre projet est le plus subtil ; il faut que
    votre public garde en tête votre projet et veuille participer en surfant sur cette « vague » qui se forme. N’oubliez pas non plus qu’en général, un projet est issu d’une demande des élèves : vendez le fait que vous l’avez mis sur les rails en réponse à cette demande, et que vous l’avez bien mis en œuvre. Néanmoins, attention à ne pas tomber dans un « marketing abusif » qui sent l’arnaque et la démagogie à 35km. Au lieu d’une communication légère étalée sur des mois, privilégiez des actions « coup de poing » juste avant l’évènement ; cela permettra aux élèves de s’en souvenir et de construire rapidement une dynamique autour de votre projet.
    Cumulez en l’espace d’environ une à trois semaines le contact direct de votre part, l’affichage intensif, les tracts dans les casiers, la communication sur les réseaux sociaux et le bouche-à-oreille intensif. Pour une communication efficace, il faut déjà être fier de son projet et être EN-THOU-SIASTE. Si vous arrivez devant les élèves en ayant l’air déprimé comme si vous sortiez d’internement psychiatrique avec une petite voix lasse culminant à 2 décibels, vous n’irez pas loin. Respirez la joie de vivre, parlez sans cesse de votre projet autour de vous et ce sera déjà un grand pas.
    Les premières infos passent d’abord par votre cercle d’amis : ils seront souvent vos meilleurs ambassadeurs ! Pour ce qui est de l’affichage, rien ne remplacera les affiches placardées à tout va dans votre lycée (en choisissant de façon stratégique les lieux d’affichage, juste à l’entrée, près de la vie scolaire, des toilettes…). Ne cherchez pas à réaliser des affiches dignes des plus grosses agences de pub en papier glacé et lettres dorées : un fichier Microsoft Word, avec de la COULEUR et des photos pour attirer l’œil  fera l’affaire ! Pensez également au service reprographie de votre lycée : il peut vous permettre de réaliser des affiches de plus grand format (A3) en demandant gentiment. Des tracts (demi ou même tiers de page A4) peuvent également être glissés dans les casiers des classes ou même de professeurs si votre projet les touche.
      Les réseaux sociaux sont également un très bon vecteur d’informations : créez une page Facebook pour votre CVL, votre MDL, votre unité locale d’association ou encore de syndicat lycéen, et diffusez-la dès le début de l’année.

    Dans l’hypothèse où vous auriez besoin d’établir un stand de vente (Yearbooks, places pour la soirée de promo…), voici quelques règles à suivre pour une action efficace :

  • des affiches voyantes derrière et sur votre stand : il faut le voir de loin !
  • le monde attire le monde : ne soyez pas seul à votre stand, et mobilisez des amis !
  • si vous vendez un produit en fonctionnant par prévente, ayez un exemplaire pour que les élèves puissent le toucher (pull, yearbook..) : en règle générale, un acheteur aime voir, toucher et essayer, ou sinon, il n’achètera pas ! « L’essayer c’est l’adopter », n’est-ce pas ?
  • soyez heureux et souriants !
  • ne vous asseyez pas ; soyez debout et dynamiques !

Ces différents moyens de communication énumérés forment un tout. Coller une pauvre petite affiche à l’entrée du lycée ne suffira pas pour propager l’information. Aucun moyen n’est percutant par lui-même : pour qu’une communication au sein d’un lycée soit efficace, tous les moyens doivent être mis en œuvre pour espérer atteindre chaque lycéen.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *